samedi 11 mars 2017

L'écume des jours



Le temps qui passe, ça te filtre, ça te sasse, tout passe pas.

Chaque jour, le tissage se resserre davantage, ne nous laissant pour fortune que quelques gouttes d’écume..



Après la traversée des passoires, dis-moi ce qui reste de toi, ce qui reste de moi ?
Une forme vague, une silhouette, et dans la tête juste un petit bout de ce qui fût nous.


Si je ne cherche plus ton regard c'est que le meilleur est resté dans l’écumoire... 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire